Camping-car : qui sont les acheteurs en général ?

98
camping-car

Le marché de la vente de camping-cars est un domaine qui est en plein essor. Depuis 2017, l’achat de ces véhicules a augmenté ; d’où leur grande présence sur les routes principalement en été. Ceci malgré leur coût élevé en occasion comme dans le neuf. Mais qui sont en général les acheteurs de ces maisons à roues ? Ce guide vous en donne la réponse.

Les premiers acheteurs des camping-cars : les seniors

Si vous résidez en Europe et plus particulièrement en France, vous les aurez certainement déjà croisés au bord des routes du Tour de France. Vu l’évolution du marché des campings, on se demande qui sont ses acheteurs dont le nombre ne cesse de grimper.

A lire aussi : Les avantages du mobil-home en camping

Il s’agit en effet majoritairement des seniors et des retraités. Ils représenteraient les 2/3 des principaux clients. Cela se justifie par plusieurs facteurs. Le nombre croissant de ces seniors retraités et leur bonne santé sont des facteurs justifiant cet état de choses. En plus, ils disposent du temps et des finances nécessaires pour engager de telles dépenses et en profiter durant toute l’année.

Deuxième catégorie d’acheteurs des camping-cars : les familles

Lire également : Qui fait camping en général ?

Cette deuxième catégorie des fans de camping-cars est composée des familles qui aiment partir en aventure pendant leurs vacances. Cependant, parmi ce lot de camping caristes, il y en a qui optent pour la location de leur véhicule de loisir, vu le temps court de leur aventure.

Il y a également les étrangers qui choisissent cette option de louer des camping-cars pour partir en aventure. C’est aussi pour cela que les rues de la France sont de plus en plus remplies par ces voitures.

Le camping-car le plus acheté : le van

Comme toutes autres voitures, il existe également une variété de modèles de camping-cars. Cependant, le plus convoité par les utilisateurs est le van. Il s’agit d’un type d’utilitaires classiques, mais en version plus maniable. Contrairement aux autres modèles, la cabine d’un van n’est pas transformée, mais son intérieur est plutôt réaménagé en un espace de vie.

Équipé parfois d’un toit relevable, cela ne change rien à la hauteur globale du véhicule. Ce qui permet d’ailleurs à la plupart de ces véhicules de passer facilement les péages aux tarifs « auto ». Courts et légers, les vans accèdent plus facilement à certaines zones où les grands camping-cars ne peuvent se rendre.

Toutefois, l’exiguïté du van présente un inconvénient. En effet, il ne peut être utilisé que partiellement et ne peut pas héberger plus de 4 personnes, donc les couples et les petites familles.