Quels sont les 26 pays de l’espace Schengen ?

130

Lire également : Quel pays se trouve Singapour ?

En règle générale, chaque État a ses propres formalités pour ouvrir ses frontières aux personnes de nationalité étrangère. Il en va de même pour l’espace Schengen, qui regroupe plusieurs pays européens.

Qu’est-ce que l’espace Schengen ?

L’espace Schengen est né de l’accord du 14 juin 1985 signé par cinq des dix pays de l’Union européenne à l’époque dans la ville de Schengen au Luxembourg. Peu à peu, un certain nombre d’autres pays européens ont intégré l’espace qui comprend aujourd’hui 26. Parmi ceux-ci, 22 font partie de l’Union européenne.

A lire aussi : Quelles sont les relations entre les civilisations méditerranéennes au xiie siècle ?

Par ordre alphabétique, ce sont l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède et la République tchèque. Outre ces pays, quatre États associés sont l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse.

Ces 26 pays ont signé une convention qui permet la libre circulation de leurs citoyens. Cela signifie que les frontières sont supprimées et que les voyageurs ne devraient en principe plus être soumis à des contrôles d’identité dans cette zone.

Se déplacer et se déplacer dans l’espace Schengen

Pour entrer dans l’espace Schengen, les ressortissants d’un certain nombre de pays doivent avoir un visa Schengen, mais pas d’autres.

Vous trouverez ci-dessous tous les pays d’origine qui nécessitent un visa Schengen pour entrer dans l’espace Schengen et ceux où ce n’est pas le cas. Les pays sont classés par ordre alphabétique et par continent.

Pays d’origine nécessitant un visa Schengen

Afrique : Angola, Algérie, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Comores, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Égypte, Érythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Libéria, Libye, Madagascar, Malawi, Mali, Maurice, Mauritanie, Mozambique, Namibie, Niger, Ouganda, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao Tomé-et-Principe, Sénégal, Seychelles, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Tunisie, Zambie, Zimbabwe

Amérique : Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Colombie, Cuba, Dominique, Équateur, Grenade, Guyana, Haïti, Jamaïque, Îles Mariannes du Nord Marshall, Pérou, République dominicaine, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Trinité-et-Tobago

Asie : Afghanistan, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Corée du Nord, Émirats arabes unis, Inde, Indonésie, Iran, Irak, Jordanie, Koweït, Laos, Liban, Mongolie, Myanmar, Népal, Oman, Pakistan, Philippines, Qatar, Sri Lanka, Suriname, Syrie, Tadjikistan, Thaïlande, Timor oriental, Turkménistan, Vietnam, Yémen

Europe : Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Biélorussie, Bosnie-Herzégovine, Géorgie, Kazakhstan, Kirghizistan, Macédoine, Moldavie, Ouzbékistan, Russie, Serbie-et-Monténégro, Turquie, Ukraine, Yougoslavie

Océanie : Fidji, Kiribati, Micronésie, Nauru, Palaos, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Îles Salomon, Samoa, Tonga, Tuvalu, Vanuatu

Pays d’origine où le visa Schengen n’est pas

obligatoire Europe : Andorre, Bulgarie, Croatie, Monaco, Roumanie, Saint-Marin, Suisse, Vatican

Amérique : Argentine, Brésil, Canada, Chili, Costa Rica, États-Unis, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Paraguay, Uruguay, Venezuela

Asie : Sultanat de Brunei, Corée du Sud, Hong Kong, Israël, Japon, Macao, Malaisie, Singapour

Océanie : Australie, Nouvelle-Zélande

Les différents types de visa Schengen

C’est la nature de votre voyage qui détermine le type de visa Schengen qui vous permettra d’entrer en France ou dans tout autre pays de l’espace Schengen.

Le visa de court séjour

Aussi appelé « visa Schengen », il est délivré dans le cadre d’un voyage touristique ou professionnel. Sa validité maximale est de 90 jours, avec la possibilité de choisir entre une ou plusieurs entrées dans la zone Schengen pendant cette période. Le coût de ce visa est de 60€.

Le visa de long séjour

Il vous permet de travailler et de résider dans l’un des pays Schengen aussi longtemps que votre contrat de travail l’exige. Dans le même temps, vous pouvez demander un permis de séjour afin de pouvoir vous déplacer librement dans toute la zone Schengen. Son coût est de 99€.

Le visa de transit aéroportuaire (ATV)

Il s’agit d’un visa qui vous permet de passer temporairement dans l’espace Schengen si vous venez d’un pays en dehors de cette zone et que votre destination est un autre pays en dehors de l’espace Schengen. La durée maximale de chaque transit ne peut pas dépasser 5 jours. Un tel visa vous coûtera 60€.

Comment faire une demande de visa Schengen ?

Pour franchir les frontières extérieures de l’espace Schengen, il est essentiel de demander un visa Schengen. Pour l’obtenir, vous devez télécharger le formulaire de demande sur le site Web du consulat de votre pays de destination, le remplir et le signer dans l’espace prévu à cet effet.

La liste des pièces justificatives devant accompagner la demande de visa Schengen diffère plus ou moins légèrement selon le consulat du pays dans lequel vous soumettez votre application.

Toutefois, les documents suivants sont généralement requis :

  • Votre passeport dont la validité doit être supérieure à 6 mois après la date prévue de votre retour et 3 mois à celle du visa demandé. Ce document doit comporter au moins 2 pages blanches.
  • Une photo récente au format passeport, sur fond clair.
  • Une copie de la réservation de billet aller-retour (notez que certains consulats n’en ont pas spécifiquement besoin.
  • S’il s’agit d’un voyage d’affaires, vous devez joindre une invitation des autorités ou d’une entreprise à participer à des conférences, des réunions, des foires ou d’autres événements commerciaux. Les cartes d’entrée aux congrès ou expositions sont également des documents valides. Dans le cas d’un voyage privé, le certificat de bienvenue ou la réservation d’hôtel soutiennent votre demande. Enfin, si vous êtes en voyage de formation, vous devez présenter un certificat d’inscription délivré par l’institut d’enseignement.
  • Le voyage police d’assurance qui doit couvrir les frais de santé pour un minimum de 30 000 euros. Dans le cas où votre demande de visa Schengen est refusée, vous pouvez annuler cette assurance et demander un remboursement.

Pour savoir à quel consulat vous devez déposer votre demande de visa Schengen, plusieurs situations doivent être prises en compte. Si vous ne vous rendez que dans un seul pays Schengen, il vous suffit de déposer vos documents au consulat Schengen. Mais si vous prévoyez de visiter plusieurs pays pendant votre séjour, la meilleure chose à faire serait de demander votre visa au consulat de celui où vous vivrez ou passerez le plus de temps. Par exemple, si vous envisagez de découvrir les richesses culturelles de Londres le temps d’un week-end avant d’explorer les fjords glacés de Norvège pendant une semaine et de terminer par une visite des Pays-Bas dans un mois, les Pays-Bas sont considérés comme votre destination principale et c’est au niveau du consulat de ce pays que vous devez déposer votre demande de visa Schengen.

Enfin, si vous envisagez de voyager dans plusieurs pays Schengen mais que vous ne savez pas encore combien de temps vous allez séjourner à chaque étape, vous pouvez demander votre visa auprès du consulat du pays où vous entrez dans l’espace Schengen.

Assurance voyage obligatoire pour le visa Schengen

Lorsque vous faites une demande de visa Schengen, vous devez présenter une police d’assurance voyage en même temps. C’est le règlement n° 810/2009 du Parlement européen et du Conseil du 13 juillet 2009, qui s’applique depuis le 5 avril 2010, qui a rendu obligatoire la souscription d’une assurance voyage d’une couverture minimale de 30 000€ pour tous les demandeurs de visa Schengen.

Pendant votre séjour en Europe, vous pouvez tomber malade ou être victime d’un accident à tout moment. Le but de cette assurance voyage est de vous permettre de bénéficier de soins adéquats en toute sérénité puisque vous bénéficier d’une couverture optimale pour faire face aux dépenses engendrées par les soins médicaux.

Les garanties obligatoires couvertes par l’assurance voyage Schengen sont les frais de soins médicaux et hospitaliers d’urgence (avec un plafond minimum de 30 000€ par bénéficiaire), le transport médical sur place et le rapatriement.

L’assurance Visa Schengen Europax couvre parfaitement ces besoins et intègre d’autres garanties efficaces telles que le paiement des frais de recherche, la responsabilité civile privée et le transport du corps en cas de décès. Cette assurance permet également d’obtenir un certificat d’accueil en France.

L’espace Schengen est une zone de libre circulation dans laquelle les citoyens européens et non européens peuvent en principe se déplacer sans aucun contrôle particulier. Mais, pour franchir les frontières extérieures de cet espace, l’étranger doit se soumettre à certaines formalités administratives telles que l’obtention d’un visa et souscrire une assurance voyage. L’assurance voyage propose une large gamme d’assurances qui répondent aux attentes des voyageurs, quel que soit leur profil. Découvrez également nos conseils pour faciliter l’obtention d’un visa ou pour réussir votre séjour.